nft ventes

Les ventes qui ont battu des records dans l’univers NFT

Dans l’écosystème cryptographique, les NFTs font énormément de bruit. Que vous soyez spécialistes de la peinture, la musique, la création de jeux vidéo ou du football, les jetons non fongibles devraient vous séduire. Ils vous permettront de construire l’identité numérique de votre œuvre d’art. Hormis l’aspect de l’innovation, les NFTs attirent bon nombre de personnes à cause de leur prix.

Plus de 3 milliards d’articles NFT ont été vendus depuis leur démocratisation. Quelles sont les ventes qui ont battu des records dans l’univers NFT ?

Comprendre la notion de NFT

Les NFTs sont des jetons non fongibles qui représentent des œuvres numériques comme une image, une vidéo, un objet d’art ou encore un fichier audio. Ces œuvres sont rattachées à une identité numérique. Cette dernière est à son tour associée à un ou plusieurs propriétaires.

À la différence des cryptomonnaies, les NFTs ne sont pas substituables. En effet, ils ne sont pas fongibles. Autrement dit, ils ne peuvent pas être échangés contre d’autres monnaies électroniques parce que chaque NFT a sa propre valeur. Sa valeur dépend de son originalité, de sa rareté et de la valeur de la cryptomonnaie.

Cependant, les NFTs sont uniques, avec des numéros d’identification uniques. De plus, un NFT peut-être dupliqué. En effet, lorsque vous en achetez, vous n’êtes pas le seul propriétaire. Vous êtes en réalité le détenteur d’une copie originale et certifiée. Toutefois, vous pouvez acheter les NFTs en ligne.

Quelques NFTs vendus à des prix records

Dans l’industrie de la cryptomonnaie, la vente aux enchères des œuvres numériques a énormément augmenté. Des cryptoartistes comme Pak, XCopy, Beeple ou Larva Labs, ont littéralement défrayé la chronique dans l’univers NFT. Découvrez quelques records de vente de NFT à des prix affolants.

lire aussi :  NFT et metaverse, quel avenir pour ces technologies ?

L’œuvre « The Merge »

The Merge est une œuvre de l’artiste Pak. Elle a été vendue sur le site d’enchères en ligne appelé NIFTY en décembre 2021. La commission de vente est estimée à 91,9 millions de dollars. Grâce à cette vente, cette œuvre bat le record de prix qui était jusqu’à la détenue par l’œuvre Everyday de l’artiste Beeple. Pour rappel, cette œuvre avait dépassé 69 millions de dollars lors de sa vente.

Toutefois, il est important de notifier que l’achat de cette œuvre numérique n’a pas été fait par un seul individu. En réalité, c’est 28984 personnes qui ont 266445 exemplaires authentiques de l’œuvre. Cela rend cette vente novatrice et assez singulière.

L’œuvre Everyday : The First 5000 days

Everyday : The First 5000 days est une œuvre de l’artiste Beeple. Elle a été vendue par Christie’s en mars 2021. Bien que le prix de base soit de 100 dollars, le prix de vente est estimé à 69,3 millions de dollars. Authentifiée par la Blockchain, elle a été achetée par Vignesh Sundaresan, un investisseur de cryptomonnaie vivant à Singapour.

L’œuvre Everyday est un collage de 5000 pièces d’œuvres numériques. En effet, Beeple a démarré ce projet le 1er mai 2007. Blasé par son travail de concepteur de site web, Mike Winklemann s’est lancé un défi de dessiner une œuvre chaque jour. Après plus de 5000 jours, il a pu constituer cette mosaïque d’images qui est agrandissable sans atténuer la qualité de l’image. Ainsi, vous pouvez observer en détail chaque image composant l’œuvre.

Les œuvres CryptoPunks

Les NFTs CryptoPunks ont été créés par Matt Hall et John Watkinson. Déjà très célèbres, ces deux artistes sont également connus sous le pseudonyme de Larva Labs. Leurs œuvres dominent énormément l’industrie du cryptoart.

lire aussi :  NFT : guide pour comprendre le crypto art

Les CryptoPunks, créés en 2017, représentent plus de 10000 portraits d’extraterrestres pixelisés. Au cours de ces dernières années, ils sont devenus de plus en plus importants. Parmi eux, le CryptoPunk 7523 est l’œuvre la plus chère de cette collection. En effet, ce CryptoPunk est le seul à porter un masque de protection. Cela le rend unique et spécial, surtout en ces temps de Covid 19. Le CryptoPunk 7523 a été vendu à 11,8 millions de dollars à Shalom Meckenzie aux enchères de Natively Digital.

Ensuite, le CryptoPunk 7804 se place 2e sur la liste des CryptoPunks vendus à meilleur prix. Il est matérialisé par un Punk qui porte un capuchon, un tuyau et des lunettes. Il a été vendu aux enchères au PDG Dylan Field à une coquette somme de 7,56 millions de dollars.

À la troisième place, on retrouve le CryptoPunk 3100. Il est caractérisé par un Punk ayant un bandeau. Il a été vendu en mars 2021 à 7,51 millions de dollars. Mais il a été mis en vente par son détenteur à 90,5 millions.

À la quatrième place, on a le CryptoPunk 5217. Il est représenté par un Punk à bonnet tricoté rouge et une chaîne en or au cou. Il a été vendu pour une somme de 5,44 millions de dollars en juillet 2021.

A Coin for the Ferryman

« A coin for the Ferryman » a été créé en 2018. C’est une création du célèbre cryptoartiste XCopy. XCopy est une figure de proue de l’univers NFT. En novembre 2021, ce NFT a été vendu pour 6,03 millions sur le site SuperRare.

Ce prix est assez affolant quand on sait que ce NFT a été acheté à 140 dollars la première fois. Cette hausse du prix de vente est justifiée par le succès crescendo des NFT et l’augmentation de la notoriété de XCopy. Par ailleurs, cette œuvre numérique généralement intitulée « GIF » est la représentation d’une personne ayant des expressions torturées.

lire aussi :  NFT : les artistes (graphistes) français à suivre

Le code source de World Wide Web (WWW)

Le World Wide Web est un système de partage d’informations créé par Tim Berners-Lee en 1990. Il permet à tous les utilisateurs d’avoir accès à des informations, quelle que soit leur position. À la stupéfaction de tous, Tim Berners-Lee met en vente le code source de son site WWW.

Sous le nom de « This Changes Everything », ce NFT a été vendu à 5,43 millions de dollars. Cependant, il ne s’agit pas du code source proprement dit du site, mais plutôt de sa représentation artistique.

L’œuvre Stay Free

Stay Free est une œuvre d’Edward Snowden, un ancien membre de la NSA et de la CIA. Il est célèbre pour avoir dévoilé en 2013 des informations jugées top secrètes au public. En effet, Snowden a révélé à la presse des programmes de surveillance britanniques et américains. Aujourd’hui, il défraie l’actualité avec la vente aux enchères de son œuvre dénommée Stay Free.

Lorsque vous voulez acquérir cette œuvre, vous devez débourser une somme de 5,27 millions de dollars au moins. Conçu à partir de textes de loi, ce NFT est un autoportrait représentant l’artiste lui-même. Ces textes relatent en réalité l’aspect illégal de la surveillance faite par la NSA.

Cette œuvre numérique est non seulement symbolique, mais aussi protestataire. De plus, la commission issue de la vente sera reversée à la FPF (Freedom of the Press Foundation).

Share: